quisommesnous

Présentation

Fondé en 1976, dans le Centre-Sud de Montréal, le Comité logement Ville-Marie est une organisation populaire qui œuvre à la défense des droits des locataires, au développement du logement social et, de façon plus générale, à l’amélioration de la qualité de vie des résidents de l’arrondissement de Ville-Marie. Fort de l’engagement de ses 250 membres, le Comité logement Ville-Marie entretient une vie associative dynamique basée sur la participation et la mobilisation citoyennes, le respect des différences et la volonté de coopération.

Chaque année, en moyenne 1 500 personnes utilisent nos services d’information et de référence juridiques sur tout ce qui concerne le logement. Ces services sont gratuits et ils sont disponibles par téléphone ou à nos bureaux, sans rendez-vous. Le Comité logement organise également des séances de formation pour expliquer plus en détail certains aspects particuliers du droit des locataires,  et ce tant auprès de locataires, d’associations ou d’institutions qui en font la demande. Nous publions également un large éventail d’outils concernant des problèmes fréquemment rencontrés par les locataires dans la défense de leurs droits. Le Comité logement est un membre actif du Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ), qui regroupe les organismes impliqués dans la défense des droits des locataires.

Par ailleurs, le développement du logement social étant la seule véritable solution à long terme aux problèmes d’habitation pour de nombreux ménages, et en particulier pour les ménages à faible ou modeste revenu, le Comité logement a contribué, depuis sa fondation, au développement de centaines d’unités de logements sociaux dans l’arrondissement de Ville-Marie, sous la  forme de coopératives  ou d’organismes à but non lucratif (obnl) d’habitation. Nous maintenons ainsi à jour une liste de ménages requérants  désirant vivre en logement social. Pour  s’y inscrire, il suffit de participer à une courte session d’information. Dans cette perspective, nous coordonnons également une table de concertation en logement, Habiter Ville-Marie, qui regroupe les organismes intéressés par le développement du logement social sur le territoire de l’arrondissement de Ville-Marie. Nous sommes également un membre actif du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU), qui œuvre prioritairement à  la promotion du logement social à l’échelle du Québec.

Bref historique

  • 1976 : fondation du Comité logement Centre-Sud, issu de la fusion de trois organismes
  • 1977 : lutte contre l’éviction de locataires et la démolition de logements visant à faire place à un stationnement de Télé-Métropole (développement de la Cité des ondes)
  • 1978 : participation à la fondation du Regroupement pour le gel des loyers (ancêtre du Regroupement des comités logement et associations de locataires du Québec (RCLALQ) ainsi qu’au colloque qui mènera à  la fondation du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU)
  • 1981 : incorporation de l’organisme sous le nom de « Comité logement Centre-Sud »
  • 1989 : début d’une large mobilisation de quartier visant à revendiquer auprès de la Ville de Montréal 40% de logements sociaux sur le site de Faubourg Québec
  • 1993 : conclusion d’une entente entre Alerte Centre-Sud et la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM) concernant le développement de Faubourg Québec, qui a permis le développement de plus de 750 logements sociaux dans le Centre-Sud
  • 2002 : suite à l’annonce de la vente d’une partie de son terrain de stationnement par Radio-Canada, large mobilisation et création d’une coalition visant à obtenir une part importante de logements sociaux dans le cadre du redéveloppement du site
  • 2009 : conclusion d’une entente entre la Ville de Montréal et Radio-Canada concernant le re-développement du site de Radio-Canada, prévoyant l’inclusion de 22% de logements sociaux
  • 2010 : le Comité  logement Centre-Sud devient le Comité  logement Ville-Marie
  • 2013 : lancement d’une mobilisation autour du re-développement de sites hospitaliers excédentaires (Hôpital Notre-Dame, CHSLD Jacques Viger, Hôpital de Montréal pour enfants) à des fins, notamment, de développement de logements sociaux

Équipe de travail

Éric Michaud

Coordonnateur

Éric assure la  coordination du Comité logement depuis 2001. Il coordonne la table de concertation Habiter Ville-Marie, qui soutient et fait la promotion du développement du logement social dans l’arrondissement. Il assure également la représentation de l’organisme auprès de nombreux regroupements, ainsi qu’auprès de l’administration publique et des élus locaux. Il assure également la gestion de l’organisme.

Gaétan Roberge

Responsable du service aux locataires

Gaétan travaille au Comité logement depuis 2001 en tant qu’organisateur communautaire, responsable du service aux locataires. Il reçoit les locataires, donne de l’information concernant la législation sur le logement, assure l’encadrement des stagiaires et offre diverses formations sur le droit du logement. Il accomplit également un travail de mobilisation sur les enjeux en matière de logement auprès des membres de l’organisme ainsi qu’auprès des résidents et des groupes du quartier.

Mireille Foisy-Hotte

Organisatrice communautaire

Mireille travaille au Comité logement depuis mai 2012, à titre de chargée de projet visant la mobilisation des familles autour du développement de logements sociaux pour familles. Elle travaille à rejoindre et mobiliser les familles autour de l’enjeu du logement, établit et entretient des partenariats avec divers organismes oeuvrant auprès des familles et participe à divers lieux de concertation. Elle accompagne et soutient les personnes impliquées dans le développement de projets de coopératives d’habitation pour familles. Elle est également responsable de la liste de requérants de logements sociaux du quartier et assure la référence des demandeurs auprès des porteurs de projets en développement, ainsi qu’auprès des projets de coopératives ou d’OSBL existants qui nous en font la demande. Enfin, elle offre des formations sur le logement social aux personnes désirant s’inscrire sur la liste, ainsi qu’auprès d’organismes.